À propos de moi

J’ai toujours écrit.

Des petites histoires, des notes gribouillées sur des cahiers d’écolier, des poèmes … J’ai dû commencer une dizaine de romans sans jamais aller plus loin que la quinzième page. J’ai rédigé des articles de presse, des textes à dire ou à lire dans des circonstances heureuses ou tristes. L’écriture et la lecture font partie de moi.

Ma vie professionnelle ? 35 ans passés au service de l’éducation nationale. Comme instituteur, d’abord, puis comme professeur des écoles, avant de me spécialiser auprès des enfants en difficulté. Vous savez, ces enfants que le système laisse de côté parce qu’ils ne sont pas dans la norme … Dix ans de SEGPA, comme professeur, puis comme directeur.

Et puis cette administration dévoreuse d’enthousiasme a eu raison de ma patience et de ma passion. Je l’ai quittée. Sans regret.

didier_farcy
en_finir_avec_les_fantomes_livre_light

L’écriture est une passion

Lorsque je me suis lancé dans l’écriture de mon roman « En Finir avec les Fantômes », je ne savais ni où j’allais vraiment, ni même si j’irais au bout de mon projet.
Et puis, petit à petit, l’histoire s’est imposée à moi, mes personnages ont pris corps, l’intrigue s’est construite. Souvent, j’ignorais ce que mes personnages allaient faire, comment ils allaient se sortir de telle ou telle situation. Ce sont eux qui me poussaient dans une direction ou une autre que je ne maitrisais pas, eux qui composaient avec les autres protagonistes.
C’est une technique d’écriture très particulière, presque « automatique ». Contrairement à d’autres auteurs, je ne fais pas de plan, pas de fiches de personnages. Et la fin n’a rien à voir avec ce que j’avais imaginé.
Cette façon d’écrire me permet de laisser libre cours à mon imagination en me libérant de contraintes narratives trop strictes.

J’espère que vous aurez l’occasion de vous plonger dans la lecture de ce premier roman et que, comme moi, vous vous laisserez emporter dans le tourbillon qui entraîne mes personnages vers leur destin. Vous pouvez le découvrir ici.